Blog

Politique du Logement en Israel : Interview du Ministre des Finances

Interview de Moshe Kahlon - Minitre des Finances d Israel

E.Dray: Nous
avons connu  beaucoup de crises dans l’immobilier mais pas aussi longues
et aussi problématiques. Le marché est gelé depuis de longs mois, les
transactions ont baissé de manière drastique sans constater une baisse réelle
des prix. Cela est dû certainement à vos réformes fiscales* (le ministre
sourit). J’ai l’impression que vous avez déclaré la guerre aux investisseurs.
Aussi pensez-vous que l’augmentation des impôts est un bon outil pour faire
baisser les prix? On sait que le problème vient du déséquilibre entre l’offre
et la demande. Comment comptez-vous accélérer  la construction de
logements quand on sait, que l’Alya, les divorces et les mariages, le taux de
fécondité, génèrent des demandes soutenues d’appartements. Que la population
israélienne sera de 11 millions dans huit ans.



 Moshe
Kahlon: 
C’est
vrai que le marché est gelé et que les transactions ont baissé , mais on
constate malgré tout depuis cinq mois que les prix sont stables ou ont baissé.
Mais je n’ai pas fait que cela j’ai établi beaucoup de nouvelles réformes pour
augmenter l’offre. Vous n’êtes peut-être pas d’accord mais c’est Google (un
sourire) qui le dit.
  Taxer les
investisseurs et les empêcher d’acheter, c’est aussi un moyen de libérer des
appartements et d'augmenter l offre sur le marche.

 Elisabeth Dray: Mais
il n’y a plus de ventes !! C est tout un secteur d’activité qui souffre ,
et les prix augmentent toujours.

 Moshé 
Kahlon: 
Il
n’y a pas peut-être pas de ventes mais cela ne veut pas dire qu’il n’y pas
d’offres sur le marché ; il y a aujourd’hui 40.000 appartements vides qui
attendent des acheteurs. S’ils n’achètent pas aujourd’hui, ils achèteront
demain, et moins cher. C’est la loi du marché. 
Mais
voyons plûtot ensemble mes réformes, car je n ai pas fait qu'augmenter les
taxes

Voir la suite sur Isralemagazine.com



Voir tous les articles